Afrique du sud – Attaques xénophobes: le message fort de Julius Malema

0
102

Julius Malema, dirigeant de Economic Freedom Fighters, EFF, a assuré que l’Afrique du Sud était pour tout le monde, rapporte le Daily Post.

Malema a déclaré cela tout en condamnant la nouvelle vague d’attaques xénophobes contre des étrangers en Afrique du Sud. Le Daily Post a rapporté que des vidéos virales publiées lundi montraient des attaques généralisées contre les Nigérians et leurs entreprises en Afrique du Sud. Le président de la Nigeria Union South Africa (NUSA), Adetola Olubajo, qui a confirmé cette évolution à la NAN, a déclaré que les attaques avaient commencé dimanche matin dans le quartier Jeppestown de Johannesburg lorsqu’un immeuble avait été incendié par une foule en colère. «La foule a également pillé plusieurs magasins soupçonnés d’appartenir à des étrangers dans le voisinage. Mais plus tard, la police a dispersé la foule et procédé à des arrestations », a-t-il indiqué.

A LIRE  RDC Actualité : Ensemble appelle ces militants pour le meeting de ce 29 septembre prochain

《 Tard dans la soirée du dimanche 1er septembre, un groupe d’habitants violents soupçonnés d’être des habitants d’un auberge de jeunesse zoulou assiégés dans Jules Street à Malvern, Johannesburg a pillé et incendié des magasins / entreprises 》, a-t-il déclaré dans un communiqué mis à la disposition de l’Agence de presse du Nigeria (NAN) à Lagos. En réaction au développement, Malema a appelé à la fin des attaques contre les étrangers, car l’Afrique du Sud était pour tous. Dans une déclaration qu’il a signée, Melema a également rejeté les affirmations selon lesquelles des ressortissants étrangers saisiraient des opportunités d’emploi pour les Sud-Africains.

Il a déclaré: «Que vous soyez d’Afrique du Sud, du Zimbabwe ou du Nigéria, c’est chez vous. Il n’y a pas d’emplois en Afrique du Sud car les Blancs refusent d’investir de l’argent en Afrique du Sud, ils ont trop d’économies à la banque. Quand il s’agit d’une personne blanche sans papiers en Afrique du Sud, elle s’appelle un investisseur, y compris des Indiens et des Chinois. La haine de soi doit prendre fin! L’Afrique, nous sommes un, les Nigérians sont nos frères. Soyons tolérants ».

Actucameroun.com

Laisser un commentaire