Félix Tshisekedi à Paris: mobilisation et contre-mobilisation

0
82
Félix-Tshisekedi à paris

L’arrivée de Félix Tshisekedi, ce dimanche 10 novembre à Paris, mobilise une grande partie de la diaspora congolaise. Pendant que certains s’activent pour réserver au chef de l’Etat congolais un accueil chaleureux, d’autres s’arrangent pour une manifestation contre sa visite officielle en France.

Le samedi 9 novembre l’effervescence gagne déjà certains quartiers de Paris. A Château Rouge, épicentre de la communauté africaine dans la capitale française, les pro-Tshisekedi se divisent en plusieurs groupes pour amplifier l’appel à l’accueil de Félix Tshisekedi. Il est 10 heures et demi, 6 degrés, indique le thermomètre. Bien qu’agressif, le froid de l’automne n’empêche pas les partisans de Tshisekedi de maintenir la mobilisation dans la rue pour préparer l’arrivée du président congolais.

“En huit mois seulement de son accession au pouvoir, Tshisekedi fait déjà preuve de compétence. Nous sommes contents de son travail. Il a de bons projets pour l’émergence de la RDC. Il mérite le soutien de tous les Congolais sans exception”, s’exprime Hariss Kalala. Âgé d’environ une trentaine d’années, Hariss vit en France depuis deux ans. Il est membre de l’une des associations mobilisatrices pour l’accueil de Félix Tshisekedi à Paris. Certaines de ces associations avaient commencé à battre le rappel depuis fin-octobre. Elles organisaient des ateliers de réflexion, non seulement pour étudier les manières possibles d’offrir à Tshisekedi un accueil digne de son rang, mais aussi de s’organiser pour pouvoir étouffer la mobilisation d’autres collectifs de Congolais hostiles à la première visite officielle du chef de l’Etat congolais en France.

A LIRE  Félix Tshisekedi à Mbuji-Mayi : Tshisekedi promet d'en finir avec l'impunité

La contre-mobilisation

“Les “Mpangistanais” (ndlr militants hostils au pouvoir de Tshisekedi) se mobilisent aussi. Il y en a même qui vont traverser de Bruxelles pour manifester ici à Paris. Nous sommes obligés de faire échouer leurs plans”, ajoute-t-il d’un ton rassurant. La réaction de ce jeune congolais résidant en France fait suite à l’appel à manifester d’une partie de la communauté congolaise en Europe contre l’arrivée de Félix Tshisekedi. Cette contre-mobilisation se passe essentiellement sur des réseaux sociaux. Notamment une vidéo publiée sur Facebook le 20 octobre dernier. On y voit une vingtaine de jeunes congolais réunis à Paris pour appeler à des manifestations en marge de l’arrivée Félix Tshisekedi en France.

A LIRE  SUD-KIVU : LE VICE GOUVERNEUR DE PROVINCE MARC MALAGO KASHEKERE VISITE LA ROUTE CIMPUNDA
“ Ces gens-là n’aiment pas le changement. Kabila que nous combattions n’est plus là. Maintenant ce qu’ils veulent nous ne savons pas. Donc nous n’avons qu’à empêcher leur mobilisation. Nous devons être plus nombreux qu’eux pour que leurs voix ne soient pas entendues”, commente Hariss pendant qu’il dirige un groupe de jeunes qui circulent d’une rue à l’autre, dans ce quartier situé au 18ème arrondissement, pour placarder les affiches de Tshisekedi et distribuer des dépliants appelant à l’accueil du président congolais.

En mi-septembre dernier lors du passage à Bruxelles de Félix Tshisekedi, des heurts avaient été constatés entre les pro et les anti-Fatshi. Pour son arrivée à Paris prévue le 11 novembre prochain, Félix Tshisekedi demeure au centre d’une division de la communauté congolaise en Europe. Le chef de l’Etat congolais devrait participer à la deuxième édition du forum de Paris sur la paix qui se déroulera du 11 au 13 novembre 2019. Un tête-à-tête avec la diaspora congolaise est également prévue le jour de son arrivée à Event Center, espace situé à la porte de la Villette dans le 19e arrondissement de Paris où se tiennent des congrès et salons.

A LIRE  Actualité-RDC : Félix Tshisekedi s'impose la transparence

Actualite.cd Will Cleas Nlemvo à Paris

Laisser un commentaire