La mise en garde de Thambwe Mwamba aux sénateurs : ”Si par impossible le ticket FCC ne passe pas, il apparaîtra que notre majorité est factice et n’existe pas”

0
120
Thambwe Mwamba

À l’occasion d’une réception organisée le mercredi 24 juillet à Kempisky Hôtel, Alexis Thambwe Mwamba en face de près de 70 sénateurs,  a dit que dès l’issue de ce élection se jouera l’avenir politique du Front Commun pour le Congo (FCC), plateforme de l’ex président de la République Joseph Kabila Kabange.
Pour le candidat du président du FCC,  il s’agit donc d’une question de vie ou de mort politique.
En cas d’échec, a-t-il mis en garde les sénateurs FCC,  il s’agira de la mort politique de la famille politique de Joseph Kabila.

A LIRE  Kasaï : Des Révélations Accablantes de Mégestion au Sein de la DGRKAS à l'assemblée Provinciale.

”Je ne doute pas que nous sommes tous conscients qu’il s’agit de l’avenir politique de notre famille politique, de l’avenir politique de notre autorité morale, de l’avenir politique du FCC. N’ayons aucune illusion, à supposer par impossible que le samedi, le ticket ne passe pas, il apparaîtra clairement à la face du monde tant au niveau national qu’international que notre majorité est factice et n’ existe pas.”,
a – t – il déclaré sur un ton grave et solennel.

A LIRE  RDC : Sylvestre Ilunga a pris ses fonctions de premier ministre

Mais l’ex ministre de la justice s’est aussi voulu confiant et rassurant quant à la victoire du ticket FCC au bureau du sénat.

“Je ne doute pas samedi, malgré les sollicitations nocturnes dont certains feront l’objet, je ne doute pas que notre ticket va passer”, a-t-il affirmé.

Thambwe Mwamba a dans la foulée annoncé une rencontre entre l’autorité morale du FCC (Joseph Kabila) et les sénateurs membres de ce regroupement politique la veille de l’élection pour une sensibilisation sur les enjeux.

A LIRE  RDC Actualité : La justice belge ouvre une information judiciaire contre Moïse Katumbi, Passeport « falsifié »

L’élection du bureau définitif du sénat est prévu le samedi 27 juillet.
La campagne électorale a  commencé le mercredi et va prendre fin jeudi.

Élysée Odia

Laisser un commentaire