samedi, novembre 17, 2018

RAISONS DE LA PÉTITION

« L’ELECTRICITE AUX CONGOLAIS D’ABORD ! »

NON AU PROJET HYDROELECTRIQUE INGA 3.

Remettons d’abord à niveau les barrages hydroélectriques Inga 1 et 2, en suite développons les énergies  intérieures de la République Démocratique du Congo dans le strict respect de droits de communautés de la zone Inga. »

Article 27 (Constitution) : « Tout congolais a le droit d’adresser individuellement ou collectivement une pétition à l’autorité publique qui y répond dans les trois mois ; et que Nul ne peut faire l’objet d’incrimination, sous quelque forme que ce soit, pour avoir pris pareille initiative. »

VOICI LES RAISONS POUR SIGNER LA PETITION CONTRE LE PROJET INGA 3 :

  1. Les barrages d’Inga 1 et 2, qui nous fournissent l’électricité, ne fonctionnent qu’à peine entre 30 et 50 % de leurs capacités, logiquement il faudrait prioriser leurs mises à niveau plutôt que de construire un autre barrage (Inga 3) ;
  2. L’électricité qui sera produite par le barrage Inga 3 ne sera pas pour le congolais mais pour les étrangers, notamment l’Afrique du Sud, mais aussi le Nigeria, l’Angola et l’Egypte qui s’ajoutent aux discussions ;
  3. Etant donné que la population dont les terres ont été spoliées lors de la construction des barrages d’Inga 1 et 2, depuis l’époque du Zaïre, n’ont jamais été indemnisées jusqu’à ce jour et ne le sera jamais, nous estimons que le projet Inga 3 s’inscrira dans la même logique en occasionnant d’autres spoliations de terre (déplacement forcé de ces populations de ces sites aux profits de puissants commerçants étrangers) ;
  1. Parce que la construction de ce barrage nécessite plus de 14 milliards des dollars américains et le manque de transparence dans la gestion des informations sur la conclusion de ce projet ne rassurent nullement sur la responsabilité de cette dette (sera-t-elle à charge de l’Etat congolais ou des partenaires ?) en rappel à l’époque de l’endettement du Zaïre par le Marechal. Si tel est le cas, rien ne rassure que le Congo payera cette dette car le projet est passé de 4.800Mw à 11.000Mw dont 5.000Mw sera pour l’Afrique du Sud. Donc nous serons à nouveau dans une souffrance atroce car nous sommes sans ignorer la gestion chaotique de notre pays avec son budget national de moins de 5 milliards de dollars américains par an.

NON AU PROJET HYDROELECTRIQUE INGA 3.

NON AU PROJET HYDROELECTRIQUE INGA 3.

  

« L’ELECTRICITE AUX CONGOLAIS D’ABORD ! »
NON AU PROJET HYDROELECTRIQUE INGA 3.
Remettons d’abord à niveau les barrages hydroélectriques Inga 1 et 2, en suite développons les énergies intérieures de la République Démocratique du Congo dans le strict respect de droits de communautés de la zone Inga. »

Article 27 (Constitution) : « Tout congolais a le droit d’adresser individuellement ou collectivement une pétition à l’autorité publique qui y répond dans les trois mois ; et que Nul ne peut faire l’objet d’incrimination, sous quelque forme que ce soit, pour avoir pris pareille initiative. »
. VOICI LES RAISONS POUR SIGNER LA PETITION CONTRE LE PROJET INGA 3 :
1. Les barrages d’Inga 1 et 2, qui nous fournissent l’électricité, ne fonctionnent qu’à peine entre 30 et 50 % de leurs capacités, logiquement il faudrait prioriser leurs mises à niveau plutôt que de construire un autre barrage (Inga 3) ;

2. L’électricité qui sera produite par le barrage Inga 3 ne sera pas pour le congolais mais pour les étrangers, notamment l’Afrique du Sud, mais aussi le Nigeria, l’Angola et l’Egypte qui s’ajoutent aux discussions ;

3. Etant donné que la population dont les terres ont été spoliées lors de la construction des barrages d’Inga 1 et 2, depuis l’époque du Zaïre, n’ont jamais été indemnisées jusqu’à ce jour et ne le sera jamais, nous estimons que le projet Inga 3 s’inscrira dans la même logique en occasionnant d’autres spoliations de terre (déplacement forcé de ces populations de ces sites aux profits de puissants commerçants étrangers) ;

4. Parce que la construction de ce barrage nécessite plus de 14 milliards des dollars américains et le manque de transparence dans la gestion des informations sur la conclusion de ce projet ne rassurent nullement sur la responsabilité de cette dette (sera-t-elle à charge de l’Etat congolais ou des partenaires ?) en rappel à l’époque de l’endettement du Zaïre par le Marechal. Si tel est le cas, rien ne rassure que le Congo payera cette dette car le projet est passé de 4.800Mw à 11.000Mw dont 5.000Mw sera pour l’Afrique du Sud. Donc nous serons à nouveau dans une souffrance atroce car nous sommes sans ignorer la gestion chaotique de notre pays avec son budget national de moins de 5 milliards de dollars américains par an.

**votre signature**



Pétition contre le projet Hydroélectrique Inga 3

Partager avec vos amis:

   

Dernières Signatures
4Mlle Cathy E.BeauchampOct 31, 2018
3Mlle Clémentine T.KinshasaOct 25, 2018
2M gauthier k.kinshasaOct 24, 2018
1M Hilaria K.kinshasaOct 24, 2018
vel, Sed felis efficitur. nec consectetur