L’ancien président des Etats-Unis George Bush est mort à 94 ans

0
34
george_bush_bisonews
george_bush_bisonews

George H. W. Bush, ex-président des États-Unis, et père de George W., est mort le 30 novembre à 94 ans. Son mandat, de 1989 à 1993, aura été marqué par sa gestion de la guerre en Irak et par son incapacité à régler les problèmes économiques du pays.

L’ancien président américain George H.W. Bush est décédévendredi 30 novembre, à l’âge de 94 ans, a annoncé dans un communiqué le porte-parole de longue date de la famille, Jim McGrath, qui n’a pas précisé la cause du décès.

Contrairement à son fils George W. Bush, élu à deux reprises à la présidence des États-Unis (2000-2008), George W. Bush père n’a exercé qu’un seul mandat, de 1989 à 1993. Auréolé de sa victoire lors de la guerre en Irak, en 1991, le président a toutefois perdu la confiance des électeurs lors de la présidentielle l’année suivante, après avoir négligé les problèmes intérieurs comme l’emploi et la situation économique.

A LIRE  Kasaï Central : Un policier tue une femme au marché LDK à Kananga

De l’armée à l’industrie pétrolière

George H. W. Bush est né en 1924 à Milton, Massachusetts, d’un père banquier, Prescott Sheldon Bush, qui a aussi été élu sénateur du Connecticut. La politique ne sera pas pour autant son premier choix de carrière. Diplômé d’une des meilleures écoles privées du pays (la Phillips Academy d’Andover, dans le Massachusetts), il est reçu à la célèbre université de Yale. L’entrée en guerre des États-Unis dans le second conflit mondial suspend ses études. Il choisit de s’engager dans l’U.S. Navy, ce qui fait de lui le plus jeune pilote de l’aéronavale américaine.

A LIRE  RDC Actualité : La CENCO encourage les autorités à vider la question de dédoublement des partis politiques

Revenu à Yale après la guerre, George H. W. Bush sort major en économie en 1948. Il choisit de faire carrière dans l’industrie pétrolière au Texas, où il s’installe avec sa femme Barbara avec qui il aura six enfants. Il participe notamment à la création de la compagnie pétrolière Zapata Petroleum et occupe, en 1958, la présidence de la filiale Zapata Off-Shore.

En 1962, il choisit de se tourner vers le Parti républicain, quasiment inexistant dans le Sud au début des années 1960. Il est élu à deux reprises (1966 et 1968) à la Chambre des représentants, devenant le premier républicain à représenter cet État sudiste. Dans les années 1970, il se forge une carrure internationale en occupant divers postes : représentant permanent des États-Unis auprès des Nations unies en 1971 et envoyé des États-Unis en République populaire de Chine (1974-1975), notamment.

A LIRE  Rdc Actualité: Le Dircab de Tshibala dément avoir fait l’objet d’une arrestation

Il décide de se lancer officiellement dans les primaires républicaines de 1980, mais perd face à Ronald Reagan. Le gouverneur de Californie le choisit toutefois comme colistier. Il occupe alors pendant huit années le poste de vice-président (les deux hommes sont reconduits à la Maison Blanche le 6 novembre 1984), un premier pas vers la présidence.

voir plus

Laisser un commentaire