Le FCC à Muzito : “Si nous-mêmes, nous nous battons pour qu’on agresse pas notre pays, nous serons en contradiction si nous allons dans une logique d’agresser les autres” (Mwilanya)

0
146
nehemie-mwilanya_0.jpg

Les réactions ne cessent de tomber après les propos de l’opposant Congolais Adolphe Muzito appelant à faire la guerre contre le Rwanda pour ramener la paix en République Démocratique du Congo.

Interrogé à ce sujet par la presse ce lundi 23 décembre 2019 à Kingakati lors de la restitution des travaux de Mbuela Lodge à Joseph Kabila, le coordonnateur national du FCC a rappelé que la ligne diplomatique de l’ex-président était notamment de protéger l’intégrité territoriale et la souveraineté de la RDC.

A LIRE  RDC Actualité : La justice belge ouvre une information judiciaire contre Moïse Katumbi, Passeport « falsifié »

Tout en indiquant que ce sont des déclarations qui n’engagent que Muzito, Néhémie Mwilanya a souligné que la RDC milite pour qu’elle ne soit pas agressée et par conséquent, ne peut pas agresser les autres.

“Je note seulement que la ligne diplomatique que le camarade Joseph Kabila a eu tout au long de son règne de 18 ans et qui est aujourd’hui réaffirmée par le FCC, consiste à protéger l’intégrité territoriale de notre pays et sa souveraineté. Voilà pourquoi il s’est battu contre toutes les ingérences extérieures, et s’est battu aussi contre toute agression de son pays. Vous comprenez bien que si nous mêmes nous nous battons pour qu’on agresse pas notre pays, nous serons en contradiction si nous allons dans une logique en même temps d’agresser les autres”, a dit Néhémie Mwilanya.

A LIRE  Concerne : exigence citoyenne aux candidats présidents et députés aux élections du 23 décembre 2018

Le coordonnateur national du FCC a rappelé que dans le cadre du programme commun de la coalition, ils ont [avec le CACH ndlr] convenu de garder cette diplomatique.

“Maintenant, quand il y a des problèmes il faut recourir aux mêmes méthodes qui étaient celle du camarade Joseph Kabila, c’est-à-dire un dialogue constructif au plan régional pour que le principe intangible qui gère la coexistence pacifique entre les nations soit strictement respecté…Le reste, il sait pourquoi il a fait cette déclaration”, a renchéri Néhémie Mwilanya.

A LIRE  Francine Muyumba et Patrick Nkanga se sont mariés coutumièrement

Rappelons par ailleurs que Moïse Katumbi Chapwe et Jean-Pierre Bemba Gombo, deux parmi les leaders de la coalition LAMUKA, se sont désolidarisés des propos de Muzito, actuel coordonnateur de cette coalition politique.

Jephté Kitsita

Laisser un commentaire