Phénomène enlèvements à Kinshasa : Mandack Katako secoue Kimbuta

0
267

Dans l’optique de mettre fin aux enlèvements des Kinois dans les transports en commun, Mandack Katako, coordonateur de CMK (Convergence Mandack Katako) adresse une correspondance au gouverneur André Kimbuta, axée sur une piste des solutions.

A retrouver dans différents réseaux sociaux ladite correspondance, du coordonnateur de la CMK et conseiller en communication du ministre Lambert Mende vise à proposer des solutions adéquates pour la sécurité des Kinois dans les transports en commun. Car depuis un temps les enlèvements vont décrescendo. Pour Mandack Katako, l’uniformité de la couleur des taxis et taxis-bus ne suffit pas pour mettre les kinois à l’abri des enlèvements fréquents dans tous les coins de la capitale congolaise. C’est ainsi que la convergence CMK préoccupée par ce phénomène suggère dans sa correspondance des solutions notamment : “les deploiements des poteaux d’éclairage public avec des cameras IP intégrées autour des arrêts afin de tracer les trajets des victimes et d’identifier les taxis incriminés. L’autre proposition va dans le sens de sensibiliser à travers une campagne de communication appelant les usagers des transports en commun à ne prendre les taxis que dans les arrêts reconnus pour être pris en charge par la vidéo surveillance. Avant de conclure, la convergence Mandack katako propose à l’exécutif provincial de rendre opérationnel dans les QR code des autocollants d’identification, les donnés des taxis enregistrés par la ville afin de permettre aux usagers possédant des smartphones de se procurer gratuitement l’application de lecture pour détecter facilement les vrais de faux taxis . Pour rappel, Mandack Katako est conseiller en communication du ministre Lambert Mende et candidat aux législatives provinciales dans la commune de Limete et aux nationales dans le district de Mont-Amba à Kinshasa.

A LIRE  LE GOUVERNEUR DU KONGO CENTRAL Atou MATUBUANA À MADUDA POUR LA CÉRÉMONIE DE L'ORDINATION

Laisser un commentaire