Quand l’arrogance et le manque de sincérité font couler le camp présidentiel

0
205

Il y a moins de 5 mois encore, si nous devons éviter l’amnésie à nos cerveaux, l’ancien président de la république et autorité morale du FCC prononçait un discours à la veille de la prestation de serment du nouveau président qui lui succédait. Les termes de ce discours parlait sans aucune ambiguïté d’une coalition au profit du nouveau locataire du palais de la nation. Au peuple congolais et au FCC en particulier, il a été demandé un soutien sans faille au nouveau président. Mais nos amis avaient-ils saisi la balle au bond pour leur propre intérêt??? RETOUR SUR 5 MOIS DE MANQUE DE SINCÉRITÉ

  1. A peine le président de la république investi, certains amis du CACH ont tenté le débauchage dans les rangs du FCC à l’assemblée nationale pour faire basculer la majorité au profit de leur accord de NAIROBI. Des déclarations publiques qui remettaient en cause cette majorité ont été documentées.
  2. Alors que la majorité au sein de la chambre basse du parlement était déjà clairement identifiée au profit du FCC, l’idée de nommer un informateur était présentée par nos amis du CACH comme une manière de démontrer le contraire
  3. Nous autres avons continué à essuyer des insultes et des menaces; une manière de nous démontrer que la coalition à laquelle nous faisions allusion n’était qu’un vain mot.
  4. Pourtant, le FCC avait proposé de présenter des tickets FCC-CACH aux élections qui restaient à être organisées, mais nos amis ont pris cela pour la faiblesse. L’offre a été sournoisement évitée, croyant que le poste de président suffisait pour nous régler des comptes. Les actes posés par le cabinet du président de la république ne rassuraient plus cette coalition. D’ailleurs, le même cabinet du président de la république nommé ne tiendra nullement compte de cette coalition. Mais nos amis réalisaient-ils leurs errements???
  5. A chaque fois que le micro est tendu au président de la république à l’extérieur du pays, nous devenons sa cible, essuyant quelques fois des propos déplacés.
  6. Quand quelques fois nous prenions faits et causes au profit des actions du président de la république, leurs propres bases et communicateurs nous rejetaient avec un ton moqueur et menaçant à la fois. La brouille n’était même plus à chercher très loin… Quelqu’un devrait leur remettre la copie de notre constitution.
A LIRE  Vodacom Ligue 1/ Zone Est : Étoile Du Kivu Vs Mont Bleu Décalé De 24H

PERDRE LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE ET GAGNER LA MAJORITÉ AU PARLEMENT, AU SÉNAT ET AUX ASSEMBLÉES PROVINCIALES N’EST PAS PERDRE LE POUVOIR. LE GOUVERNEMENT, ÉMANATION DU PARLEMENT ET LES GOUVERNEURS DE PROVINCE, ÉMANATION DES ASSEMBLÉES PROVINCIALES, CONSTITUENT LA VÉRITABLE CHARGE EXÉCUTIVE DANS L’ESPRIT ET LE PRESCRIT DE NOTRE CONSTITUTION. Les déboulonneurs doivent le comprendre…

A LIRE  Les partis politiques du FCC renouvellent leur engagement.

En dépit de cet état de fait, certaines voix s’élèvent de nouveau dans les rangs du CACH pour détourner notre accord de coalition dans la désignation du premier ministre. Quand l’inconscience doit atteindre des telles proportions, on serait en droit de croire que nos amis n’ont nullement envie de diriger le pays. Ils peuvent seuls, dans la configuration politique actuelle, tirer toutes les conséquences. Nous sommes encore bons joueurs et nous invitons au jeu dans le strict respect des règles. Nous n’avons encore posé aucun acte allant dans le sens de nuire à notre coalition, je pense que les nombreuses provocations qui viennent de leur camp peuvent-être remplacées par la volonté de faire aboutir notre coalition. UNE COHABITATION EN MODE TÉLÉCHARGEMENT NE SERVIRAIT PAS LEURS INTÉRÊTS. A EUX DE VOIR, NOUS SOMMES PRÊTS

A LIRE  Trois mois après : comment Félix Tshisekedi a-t-il réussi à asseoir sa légitimité sans gouvernement?

Laisser un commentaire