RDC Actualité : aucun cas d’Ebola confirmé à Kinshasa

0
231

RDC Actualité : Aucun cas d’Ebola n’a été confirmé dans la ville de Kinshasa, a assuré jeudi 24 mai le président de la sous-commission communication dans la riposte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola, Raoul Kamanda.

Il a précisé que les échantillons envoyés à l’Institut national des recherches biologiques (INRB) pour analyses s’avèrent négatifs.

« L’Echantillon qui avait été pris hier [mercredi 23 mai] au niveau de l’hôpital Mama Yemo a été identifié et analysé négatif. Ici il faut souligner que tout cas suspect ne veut pas dire que c’est Ebola. Le cas de fièvre peut venir, ça peut être lié à la malaria ou autre chose », a affirmé Raoul Kamanda.

A LIRE  RENOUVELLEMENT DE CONFIANCE À OTIS NGOMA

Un cas en alerte a été signalé mercredi 23 mai à l’Hôpital général provincial de référence de Kinshasa, ex-Mama Yemo. Des échantillons prélevés ont été envoyés à l’INRB pour analyse.

Pour Raoul Kamanda, il s’agissait plutôt d’une autre pathologie.

« Le cas d’alerte enregistré à l’hôpital général de référence de Kinshasa (ex Mama Yemo) n’est pas lié à la fièvre hémorragique à virus Ebola. Il s’agit plutôt d’une autre pathologie », a dit Raoul Kamanda, sans plus de précisions.

A LIRE  Enseignement : Nouveau comité de gestion à l'UPN

Il a appelé la population kinoise à l’apaisement et à une forte surveillance communautaire active.

« Au niveau des toutes les portes d’entrée, ports et aéroports, nous avons déjà mis des dispositifs avec le programme national de l’hygiène aux frontières et le ministère de la Santé, pour qu’il ait des équipes mixtes, des hygiénistes, des agents de sensibilisation et les épidémiologistes qui sont prêts à aider à la ceinture de sécurité sanitaire dans le cadre des points d’entrée dans la ville de Kinshasa », a indiqué Raoul Kamanda.

A LIRE  RDC Actualité : Ils ont juré « Si je ne respecte pas mes engagements, je mettrais fin à ma carrière politique. »

Dans le cadre de la riposte contre Ebola, les Etats-Unis ont débloqué 7 millions USD. Ce fonds soutiendra le plan de l’Organisation mondiale de la santé se proposant de fournir un contrôle rapide et localisé de l’épidémie.

Ce plan consiste en la surveillance, des enquêtes de cas, la recherche de contacts, la gestion de cas, des enterrements sûrs, la gestion des communautés et la mobilisation sociale.

Laisser un commentaire