RDC : Ne Muanda Nsemi a quitté la prison de Makala

0
189

Arrêté par la police le jeudi 9 mai 2019 vers une heure du matin et reconduit à la prison centrale de Makala, Ne Muanda Nsemi vient de quitter cet établissement carcéral. Il a bénéficié d’une liberté provisoire sur décision du parquet général près la Cour de Cassation, selon la Police.

Un peu plus tôt dans la journée, l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) avait proposé cette formule :

A LIRE  Présidentielle : La Cour constitutionnelle confirme Félix Tshisekedi comme président de la république

« Comme NE MUANDA NSEMI a été réincarcéré, le Procureur Général près la Cour de Cassation, devra abandonner les poursuites ouvertes à sa charge pour outrage envers l’ancien Président de la République, Joseph Kabila, et d’évasion ; et ordonner ainsi sa relaxation, pour donner effet aux mesures de décrispation politique prévues par l’accord de la Saint-Sylvestre », avait déclaré Me Georges Kapiamba, président de l’ACAJ.

Le leader du mouvement politico-religieux Bundu dia Mayala avait été arrêté le 3 mars 2017, placé en détention à la prison de Makala alors que la Cour Suprême de Justice (CSJ) l’avait ordonné en résidence surveillée, rappelle l’ACAJ. Le 17 mai 2017, il avait quitté la prison dans des circonstances non encore élucidées jusqu’à sa réapparition au bureau du Conseil National de Suivi de l’Accord de la Saint Sylvestre (CNSA), le lundi 6 mai 2019, il y a moins d’une semaine.

L’ACAJ demande que la justice ouvre un dossier sur l’exécution sommaire, dans ses deux résidences de Kinshasa, d’au moins neuf membres de son parti, en mars 2017. Leurs corps ont été emportés par la police, selon la même ONG, privant ainsi les membres de leurs familles d’organiser leurs sépultures, conformément à leurs coutumes.

Source Actualite.cd

Laisser un commentaire