RDC-Paternité de l’AFDC-A : 17 députés sur 41 sont restés fidèles à Bahati, la commission PAJ accusée de “corruption” et “débauchage”

0
63

Le regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) de Modeste Bahati Lukwebo a, dans un point de presse tenu ce mercredi 18 décembre 2019 à Kinshasa, dénoncé la violation du règlement d’ordre intérieur de l’assemblée nationale par le bureau et la Commission Politique, Administrative et Juridique, (PAJ) dans la résolution du conflit de ce regroupement.

Pour la Conférence des présidents de partis et personnalités, en accordant la paternité du groupe parlementaire AFDC-A à l’aile de Néné Ilunga Nkulu, le président de la commission PAJ Lucain Kasongo Mwadiamvita “n’a pas fait preuve de neutralité”.

A LIRE  D1 France : La fin s’annonce palpitante pour Mubele et Toulouse ce samedi!

“Le groupe parlementaire doit avoir au moins 25 personnes. Nous, nous sommes à 41 et ceux qui sont fidèles au professeur Bahati nous sommes à 17, et il va rester 24. Est-ce 24 égal à 25? Vous voyez déjà comment l’assemblée nationale est en train de violer délibérément notre règlement intérieur”, a déploré la députée nationale Princesse Adèle Kayinda Mahina.

A LIRE  Musique : MHD annonce la fin de sa carrière

Au moment où on était en train d’examiner la question à la Commission PAJ, poursuit-elle, on a débauché 3 ou 4.

“Même le président de la PAJ qui est censé être impartial, a été juge et partie. Il est venu voir nos collègues pour qu’ils puissent traverser. Mais parce qu’il s’agit des députés intègres et qui respectent la loi, ils ont refusé”, renchérit-elle.

Par ailleurs, le camp de Modeste Bahati Lukwebo, ancien ministre du Plan, promet de poursuivre son combat politique.

A LIRE  Paul Allen : Le milliardaire co-fondateur de Microsoft, est décédé

“C’est pour vous dire que nous nous continuons, nous n’allons pas céder et nous n’allons pas suivre ceux qui sont dans la corruption et le débauchage”, conclut la députée nationale

Pour rappel, la chambre basse du Parlement a confié la paternité du groupe parlementaire AFDC-A à l’aile du FCC au cours de la séance plénière du dimanche 15 décembre dernier, après l’adoption du rapport de la Commission PAJ.

Jephté Kitsita

Laisser un commentaire