Sud-Kivu : L’UNC retire sa confiance au gouverneur Ngwabidje pour « incompétence politique »

0
55

L’Union pour la Nation Congolaise (UNC), inter fédération du Sud-Kivu met fin à toute collaboration entre son administration provinciale et le gouvernement dirigé par Théo Ngwabidje Kasi.

L’UNC-Sud-Kivu l’a fait savoir dans une déclaration rendue publique le jeudi 19 décembre 2019 et dont une copie est parvenue à 7SUR7.CD.

Selon cette déclaration, le gouverneur de province n’accepte pas de collaborer avec les instances de l’UNC pour la désignation de ses mandataires.

« Le gouverneur de province Monsieur Théo Ngwabidje Kasi est allé chaque jour du mal au pire en nous blessant et en remuant continuellement son couteau dans nos blessures. Il n’a jamais accepté de collaborer avec les instances de notre parti dans la désignation des personnes censées nous représenter dans son gouvernement », soulignent les 27 signataires de ladite déclaration.

A LIRE  RDC : Un mort et une dizaine de blessés dans un accident sur la RN1

Ils reprochent, en outre, au gouverneur Théo Ngwabidje, la personnalisation de la gestion des affaires politiques et le manque de considération à l’égard des partenaires politiques

« Nous lui reprochons les griefs suivants : la personnalisation de la gestion des affaires politiques, la fraude et la tentative de débauchage, le mépris et le manque de considération à l’égard des partenaires politiques, malhonnêteté politique, le manque d’orthodoxie dans la gestion de la chose publique et l’incompétence politique », peut-on lire dans cette déclaration.

À en croire l’esprit de la déclaration, le gouverneur Théo Ngwabidje s’approprie les actions du programme du chef de l’Etat afin de justifier les taxes recueillies.

A LIRE  Invalidation des bureaux définitif des assemblées provinciales et du sénat

« Au lieu de promouvoir les actions financées dans le cadre du programme de 100 jours du chef de l’Etat, Mr Théo Ngwabidje, par malice, ne fait que se prévaloir en se les appropriant comme pour justifier les taxes et redevances recueillies auprès des contribuables… Il s’est montré incapable de porter les convictions ambitieuses de l’UNC pour la province du Sud-Kivu. Le gouverneur de province a péché contre l’UNC par action volontaire et par omission, et en conséquence, il ne mérite plus notre confiance », souligne cette déclaration.

Le députe national, Amato Bayubasire contacté par 7SUR7.CD, souligne qu’une telle option n’est pas de la compétence d’une inter fédération.

A LIRE  RDC Actualité : Katumbi et Tshisekedi s'entendent sur le principe d'une candidature unique

« Je n’ai pas entendu le président national évoqué une telle option. Le parti national ne s’est jamais décidé de lever une telle option. Je comprends qu’ils ont des réclamations mais qui doivent être d’abord adressées au bureau national », a-t-il déclaré.

Il sied de noter par ailleurs que le gouvernement provincial du Sud-Kivu est aujourd’hui dirigé par Théo Ngwabidje et Marc Malago respectivement issus de l’AFDC/A pour le compte du Front Commun pour le Congo (FCC) et de l’UNC pour le compte du Cap pour le changement.

Déogratias Cubaka

Laisser un commentaire