USA: parade et 21 coups de canon à Arlington en l’honneur de Félix Tshisekedi

0
408

La République Démocratique du Congo et son président étaient à l’honneur ce vendredi 5 avril 2019.

Les USA, renseigne un communiqué de la presse présidentielle parvenu à CONGOPROFOND.NET, ont déroulé tout le protocole d’honneur au Mémorial d’Arlington pour saluer la fin de la mission officielle du Chef de l’Etat congolais, Felix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO.

L’entrée du Chef de l’Etat congolais à cet endroit historique et mythique a été saluée par 21 coups de canon et une parade d’honneur. C’est un rituel qui n’est réservée qu’aux hôtes de marque du gouvernement fédéral américain.

A LIRE  RDC Actualité : Division I/ La Linafoot reporte trois rencontres de Mazembe

Pour la première fois depuis plusieurs décennies, l’hymne national de la République Démocratique du Congo a été exécuté avec maestria par cette troupe d’honneur.

Le président de la République et la distinguée première dame se sont inclinés devant la tombe du président Kennedy et visité ce cimetière qui accueille tous ceux qui se sont battus pour les USA depuis des siècles.

La parade d’Arlington est venue couronner une visite officielle très fructueuse. Invité par le gouvernement americain , Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO a été reçu par la quasi totalité des plus hauts responsables civils et militaires de l’administration Trump.

A LIRE  Vodacom Ligue 1 Awards: Liste des meilleurs des joueurs Linafoot 2017-2018

Partout , les officiels n’ont pas tari d’éloge pour ce tout premier président de RDC véritablement élu démocratiquement, selon les propres termes du Sous secrétaire d’État NAGY qui a du reste décrété, au nom des USA, 2019 l’année de la RDC.

Félix Antoine TSHISEKEDI ramène dans son pays la reconnaissance de sa gouvernance, l’appui des USA dans ses réformes, les bases d’une coopération multiforme, l’appui dans la lutte contre Ebola, la reprise de coopération avec le FMI, etc.

A LIRE  RDC-Tshisekedi choqué par les propos de Fayulu : "Que n'a-t-il lui-même pas dit sur Kabila qu'il considérait comme le plus grand dictateur entre 2011 et 2017? (Seth Kikuni)

Son grand oral devant les universitaires, politologues et chercheurs ont permis de rétablir la vérité et fait entendre la voix de la RDC.

L’agenda ayant été bousculé en dernière minute, la poignée de main protocolaire avec le président TRUMP n’est qu’une partie remise, a indiqué la presse présidentielle.

Source : CONGOPROFOND.NET

Laisser un commentaire